Mode de vie

Huit mois de ma sabbatique afin de tester Coast FI

À l’automne 2020, j’ai pris la décision de prendre une année sabbatique afin de tester Coast FI à partir de la fin janvier 2021.

Le plan est de tester mon horaire idéal, soit l’horaire que j’ai déjà en tête pour lorsque je serai indépendante financièrement, bien que notre valeur d’investissement totale n’a pas encore atteint notre objectif FI. Cet horaire idéal comprend de 10 à 20 heures à travailler sur des projets qui me passionnent. Les revenus générés par ses projets me permettraient ainsi de couvrir ma part de nos dépenses familiales annuelles moyennes tout en permettant à mes investissements de continuer de croître afin d’atteindre mon objectif FI sur une base individuelle lorsque j’aurai environ 40 ans. 

Depuis ma dernière mise à jour, Deuxième et troisième mois de ma sabbatique afin de tester Coast FI , il s’est passé pas mal de choses. Tout a éventuellement mené à ce que j’ai nommé comme étant un été sans culpabilité  où ma réflexion m’a amené à l’idée d’une semi-retraite plutôt qu’au mode de vie Coast FI. Les événements des derniers mois ont également solidifié en moi l’importance cruciale de tirer le meilleur parti de la liberté acquise tout au long du cheminement vers l’indépendance financière.  

Silouhette de femme qui regarde vers le soleil au dessus de montagne avec les mots Sabbatique pour tester Coast FI 8 mois.

Mises à jour précédentes

Afin d’immortaliser ces premiers mois de ma sabbatique et de partager mon expérience avec vous, je ferai des mises à jour mensuelles occasionnelles sur le déroulement de cette expérience.  

Voici les dernières mises à jour:

Premier mois de ma sabbatique afin de tester Coast FI

Deuxième et troisième mois de ma sabbatique afin de tester Coast FI

Un été sans culpabilité

Plutôt que de faire un survol semaine par semaine, comme cela fait si longtemps depuis ma dernière mise à jour mensuelle, je vais simplement détailler les événements les plus importants de ces derniers mois. 

Un printemps sombre:

La semaine suivant la publication de mon article Deuxième et troisième mois de ma sabbatique afin de tester Coast FI, nous avons reçu une très mauvaise nouvelle. Un membre de notre famille élargie a reçu un diagnostic de cancer en phase terminale. Les médecins lui donnaient seulement quelques semaines à vivre, mais heureusement, le traitement a prolongé un peu ce temps pour lui donner quelques mois de plus avec ses proches. 

Seulement quatre courts mois plus tard, elle a quitté ce monde. J’ai écrit une courte pensée à son sujet ici sur Twitter: https://twitter.com/ModMillionaires/status/1439930590460006409

Je n’ajouterai pas de détails sur cette personne car il ne s’agit pas de mon histoire. Je désire simplement écrire quelques mots sur son impact sur moi. 

Voir une jeune personne que l’on connaît et qui nous est proche en âge recevoir ce diagnostic a été très difficile. Ce n’est pas évident à comprendre, tant au moment de recevoir la triste nouvelle qu’au moment où M.Mod et moi lui avons parlé pour la dernière fois. Toute l’histoire ne semble être qu’un mauvais rêve. 

Bien que je ne pense pas pouvoir écrire quelque chose qui rendra justice aux émotions que j’ai ressenties et que je continue de ressentir face à cela, voici ce que cette expérience m’a laissé. Elle a renforcé ma conviction que nous devons continuellement remettre en question la façon dont nous passons nos journées parce que nous ne savons jamais ce qui peut arriver le lendemain. 

Tout ceci a probablement eu un impact important sur la façon dont, au cours de l’été, j’ai fini par travailler beaucoup moins que prévu et me faire à l’idée de générer moins de revenus que prévu pour cette année. 

Nouvelle année scolaire

Alors que mon article sur un été sans culpabilité a couvert le déroulement de mon été, cela nous amène au début d’une nouvelle année scolaire. Cette fois, ce fut une rentrée pour nos deux petits alors que notre plus jeune a commencé la maternelle puis notre aîné la première année. 

L’année dernière, je me souviens m’être sentie dépassée par toute la préparation pour la rentrée en maternelle du plus vieux. Cette fois, c’était très différent. Je n’avais pas les obligations d’un 9 à 5 à contourner pour faire les courses et préparer tout le matériel. Les mesures sanitaires m’ont semblé aussi un peu plus claires malgré le court préavis pour annoncer ce que le gouvernement et l’école décidaient de mettre en place. 

Peut-être que le fait de ne pas avoir le stress du travail en arrière plan m’a permis de mieux traiter toutes les informations sur tout cela et à avoir le temps et l’espace pour m’autoréguler. Dans l’ensemble, j’ai eu l’impression que la préparation s’est bien déroulée!   

Bien que je ne me sois pas sentie si fatiguée la première semaine d’école et assez satisfaite de mon niveau d’énergie pour faire face à tout le soutien émotionnel dont mes enfants avaient besoin pour s’adapter à la nouvelle routine, il n’a pas fallu longtemps avant que les rhumes de la rentrée nous rattrapent. 

Je suis si reconnaissante pour la flexibilité que me permet cette année sabbatique, mais vraiment… comment les parents qui ont un emploi gèrent tout ça? Qu’en est-il des parents qui travaillent dans le système de la santé ou le système d’éducation ou les garderies? Ce sont des moments vraiment difficiles et j’ai hâte que le vaccin soit disponible pour les enfants et, espérons le, que le nombre de cas cesse de grimper. 

Temps de décision:

Lorsque j’ai entamé cette année sabbatique en janvier, je me suis dit que j’attendrais jusqu’au mois d’octobre pour prendre ma décision quant à mon retour au travail. Et nous voilà déjà à la deuxième semaine d’october. Comme le temps file!

En repensant aux 8 derniers mois, je me suis sentie plus énergisée par le travail que je fais que je ne l’ai jamais ressenti dans ma vie. Je veux vraiment aider mes clients à se débarrasser de leur anxiété financière et à créer des plans pour les sécuriser quant à leur avenir financier. Avoir plus de temps pour consacrer mon attention à cet objectif a été si précieux et m’a amenée à apprécier ce travail encore plus que lorsque je le faisais en parallèle à mon 9 à 5. J’ai aussi l’impression d’avoir encore beaucoup plus de contenu que je désire créer pour servir cet objectif. 

Ainsi, après des heures et des heures de réflexion, à regarder mes chiffres, mes projections et à discuter des plans pour l’avenir de notre famille avec M.Mod, j’ai pris la décision de démissionner officiellement de mon 9 à 5. C’est parti pour un mode de vie de semi retraite! 

Mon plan est de continuer à créer du contenu éducatif sur les finances personnelles et de poursuivre l’accompagnement financier à temps partiel par le biais de Modest Millionaires. Les étés seront une période où je mettrai la création de contenu sur pause pour passer plus de temps avec mes enfants. Quand nous le pourrons, nous ferons aussi encore des voyages type slow-travel pour passer un ou quelques mois à découvrir de nouveaux endroits.

C’est ma vision pour ma famille et moi pour les prochaines années. Mes projections montrent que j’attendrai vraisemblablement mon chiffre FI au début de la quarantaine, ce qui fait mon bonheur! 

Je l’annonce maintenant car j’ai officiellement rendu ma démission au travail, mais cela nécessitera certainement un article en soi. En attendant, j’aimerais bien savoir si vous avez des questions à me poser par rapport à cette décision! Laissez-moi le savoir dans les commentaires ou inscrivez-vous à mon infolettre pour y répondre avec vos questions. 

Conclusion

Et voilà, mon année sabbatique se transforme donc en semi-retraite! Ces derniers mois ont été révélateurs à la fois par l’entremise d’événements douloureux que par des événements joyeux, tout en parallèles aux petites choses habituelles qui demandent notre attention au quotidien, ce qui en soit est une bonne représentation de la vie. Vous pouvez ressentir une profonde tristesse tout en expérimentant parmi vos plus belles expériences de vie, sans oublier la routine et activités quotidiennes de la vie qui se poursuivent en arrière plan. 

La poursuite de mon indépendance financière au cours des sept dernières années a été la meilleure chose que j’ai faite. Cela me permet maintenant d’être plus engagée dans la façon dont je décide de surmonter les événements imprévisibles de la vie puis me donne plus de liberté pour choisir comment je désire vivre mon quotidien. Je me sens vraiment motivée et heureuse de ma décision. J’ai bien hâte de voir tout ce qui est à venir et je vous remercie tous de suivre mon parcours!

Avez-vous des questions par rapport à ma décision de quitter mon 9 à 5 pour entamer une semi-retraite ?

2 réflexions sur “Huit mois de ma sabbatique afin de tester Coast FI

  1. Quelle magnifique décision de coeur ❤. L’année dernière je me suis justement retrouvée dans le même questionnement. C’est bien beau épargner pour le futur, mais il faut aussi savoir profiter du moment présent. Ici, on n’a décidé de réduire notre rythme de fou. Parce que les enfants…ça ne reste pas petits longtemps. Je ne voulais pas passer à côté de ces années magiques…car elles ne reviendrons jamais. J’ai donc décidé de réduire mon horaire de travail à 2 jours / semaine. Mon copain lui prend des sabbatiques aux 3-4 ans. Bien sûr, ça repousse de plusieurs années notre projet de départ FIRE. Mais je pense qu’il faut aussi s’ajuster en fonction de ce que la vie met sur notre chemin. Pour nous, finalement, c’est 3 beaux enfants et le 4e en construction qui sont arrivés dans nos vies. Nous avons dû réviser nos priorités. La priorité pour notre famille est de passer du temps ensemble. C’est tout ce qui compte.

    1. Merci Laurie! Tellement vrai qu’il est important de s’ajuster en fonction de ce que la vie met sur notre chemin. Bravo pour avoir modifier votre rythme à quelque chose qui convient mieux à votre famille grandissante! Lorsqu’on a de la clarté sur nos priorités, il devient plus facile de faire d’identifier les choix qui nous conviennent mieux même si ce n’est pas toujours évident de faire le saut.

Laisser un commentaire