Mode de vie

Deuxième et troisième mois de ma sabbatique afin de tester Coast FI

À l’automne 2020, j’ai pris la décision de prendre une année sabbatique afin de tester Coast FI à partir de la fin janvier 2021.

Le plan est de tester mon horaire idéal, soit l’horaire que j’ai déjà en tête pour lorsque je serai indépendante financièrement, bien que notre valeur d’investissement totale n’a pas encore atteint notre objectif FI. Cet horaire idéal comprend de 10 à 20 heures à travailler sur des projets qui me passionnent. Les revenus générés par ses projets me permettraient ainsi de couvrir ma part de nos dépenses familiales annuelles moyennes tout en permettant à mes investissements de continuer de croître afin d’atteindre mon objectif FI sur une base individuelle lorsque j’aurai environ 40 ans. 

Bien que j’aie prévu de publier ces mises à jour mensuelle régulièrement, les deuxième et troisième mois de ma sabbatique afin de tester Coast FI sont déjà passés et j’en suis seulement maintenant à publier cette mise à jour pour ces mois. Vous aurez ainsi un aperçu de la façon dont j’ai passé ces deux derniers mois. 

Dans l’ensemble, je peux dire que les dernières semaines ont contribué à réaffirmer que prendre cette année sabbatique de mon 9 à 5 avec ce timing était le bon choix. Donc sans plus tarder, voici comment se sont passés mes deuxième et troisième mois depuis le début de ce congé!

Mises à jour mensuelles

Afin d’immortaliser ces premiers mois de ma sabbatique et de partager mon expérience avec vous, je ferai des mises à jour mensuelles sur le déroulement de cette expérience. 

Voici les dernières mises à jours:

Premier mois de ma sabbatique afin de tester Coast FI

Je commencerai par un bref aperçu de ce à quoi mes semaines ont ressemblé. Suivi par une réflexion globale structurée autour des valeurs et activités fondamentales que je souhaite que mon indépendance financière soutienne: passer plus de temps de qualité avec ma famille et mes amis, apprendre et poursuivre mes passions, et trouver des moyens d’incorporer un sens d’aventure dans notre vie. 

S’il y a autre chose que vous aimeriez que j’inclue ou qui vous intéresse, laissez-moi savoir dans les commentaires ci-dessous. 

Survol des semaines:

Semaine 1: Réflexions et planification

Tel que mentionné dans ma première mise à jour, j’ai conclu mon premier mois de sabbatique avec la réalisation que je ressentais de la culpabilité et de la honte de ne pas être productive à chaque minute de chaque jour. J’ai donc réfléchi aux changements que je peux mettre en place pour surmonter cette pression supplémentaire que je m’étais sur mes épaules.   

Grâce à ces réflexions, cette semaine-là, j’ai décidé de ne conserver que les tâches essentielles à mon emploi du temps tel que mes rencontres avec mes clients de coaching. J’ai alloué plus de temps à planifier ce à quoi je voulais que mon mois de mars ressemble. J’ai également fini par désencombrer ma catégorie “papiers” et aménagé un bel espace pour exposer les œuvres d’art de nos enfants. 

Semaine 6: Semaine de relâche

La semaine six a été véritablement plaisante avec les enfants à la maison pour la semaine de relâche ainsi que M. Mod qui a pris quelques jours de congé. Nous avons trouvé des moyens créatifs de profiter au maximum de ce temps libre en allant glisser à une pente près de chez nous, en faisant du camping dans notre sous-sol et d’autres activités respectant les contraintes de la pandémie. 

En ce qui concerne mes activités entourant mon entreprise, j’ai senti qu’un horaire plus condensé où je n’avais que quelques blocs d’environ 2 à 4 heures à consacrer au travail en un trait a été utile pour me permettre de vraiment déconnecter pendant mon temps libre. Le fait que les enfants soient à la maison a été une motivation supplémentaire pour moi d’être réellement présente avec eux. 

La meilleure partie est que j’ai accompli des tâches importantes qui étaient sur ma liste depuis un certain temps malgré le fait que j’ai consacré moins de temps au travail cette semaine-là. Il s’avère que je suis en fait plus concentrée et productive lorsque je me permets de réellement déconnecter pour récupérer pendant les périodes où je ne travaille pas. Il semble que j’aie aussi plus d’énergie à consacrer au travail alors que je ne gaspille pas une partie de mon attention à me sentir coupable de ne pas être productive à tout moment de la journée. 

Semaine 7: Les collaborations

Avec le retour des enfants à l’école et à la garderie, j’ai pu me concentrer à l’écriture au cours de cette semaine. Avec mon énergie et ma concentration revigorées pour mes activités d’entreprise, je me sentais prête à relever de nouveau défi. Jessica du blog The Fioneers et moi nous sommes rencontrées pour planifier des projets qui allieraient nos diverses expériences pour répondre aux besoins que nous avons observés de la part de nos lecteurs.   

J’ai également terminé le cours de communication que j’avais entrepris au cours des dernières semaines. C’était un réel plaisir d’investir du temps, de l’argent et des efforts dans l’acquisition de compétences qui contribueront à la réussite de mon entreprise à long terme. J’ai déjà eu l’occasion d’en faire bonne utilisation grâce à des collaborations amusantes. 

Du point de vue de la santé, j’avais cette semaine-là atteint un meilleur niveau de constance par rapport à faire de l’exercice et même pour ce qui est de suivre une bonne alimentation. Alors que j’ai déjà beaucoup aimé suivre une alimentation paléo par le passé, j’ai décidé d’expérimenter avec une alimentation Keto (ou alimentation cétogène). J’aime beaucoup avoir ce temps et cette énergie supplémentaires pour penser à ma santé que j’ai honnêtement négligée un peu pendant la pandémie.  

 Semaine 8: Salut, je m’appelle Mel!

Lors de la 8e semaine de ma sabbatique, j’ai finalement publié un article sur le blog. De plus, j’ai eu le plaisir d’être invité par mon amie Jessica pour un Slow FI Coffee Date où nous avons eu une excellente discussion sur nos premiers mois en tant qu’entrepreneures, mon congé sabbatique et les ressources qui peuvent aider quelqu’un à faire un grand changement dans sa vie. Vous pouvez écouter cette discussion en cliquant ici!

Avec le blog qui a eu 4 ans cette semaine-là, j’ai fait un autre grand pas en avant par rapport à m’éloigner de l’anonymat sur le blog. Pour la toute première fois, j’ai publié une photo de moi sur la page Facebook du blog: 

Quant à mon temps au-delà de mes activités entrepreneuriales, le beau temps exceptionnellement chaud m’a permis de déplacer mon exercice vers l’extérieur. Cela nous a également permis de préparer les vélos pour nos enfants à une date record.

 Semaine 9: Une tempête se prépare

Pour conclure mon deuxième mois de congé sabbatique, alors que les choses continuent à un bon rythme pour mon entreprise, les cas de Covid connaissent une augmentation alarmante dans notre région. Bien qu’il n’y ait eu qu’un seul cas dans l’école de notre fils depuis le début de la pandémie, 3 nouveaux cas sont confirmés dans son école au court de cette courte semaine. Heureusement, il n’y en a aucun dans sa bulle-classe, mais les choses semblent vraiment inquiétantes. Je m’attends à ce que les écoles ferment et que l’enseignement passe au mode virtuel d’une minute à l’autre. 

Je décide donc de dédier plus que mon habituel 20 heures par semaine à faire avancer mes projets pour mon entreprise avant que cela arrive. Ce temps est en partie consacré au lancement d’un outil gratuit pour mes lecteurs qui souhaitent obtenir une certaine clarté financière. Cet outil est particulièrement utile pour tous ceux qui souhaitent comprendre leur valeur nette et leurs chiffres d’indépendance financière, puis déterminer où ils en sont sur le long parcours vers FI et même estimer leurs dépenses mensuelles approximatives. 

Vous pouvez vous abonner dans le formulaire ci-dessous pour recevoir cet outil gratuit.

Cela étant dit, le vendredi de cette semaine-là est une journée pédagogique pour mon fils, alors je garde les deux enfants à la maison et nous passons une belle journée sans travail. Je trouve que je m’améliore pour ce qui est de me détacher de la culpabilité de productivité ce jour-là et je me concentre à la construction de cabanes et de légos tel que vous pouvez le voir dans cette publication sur Instagram. 

 Semaine 10: Blitz de productivité

La première semaine du troisième mois de ma sabbatique s’est avérée très productive, car je consacrais plus de temps à mon entreprise en préparation à d’éventuelles fermetures d’écoles. Avec recul, c’était une bonne stratégie. C’est en fait la dernière semaine où j’ai publié un article. Soit l’article intitulé Une attitude positive envers vos finances.  Ce jeudi, à mon grand soulagement alors que les cas continuent d’augmenter exponentiellement dans notre région, il est annoncé que les écoles passeront au mode virtuel au moins pour la semaine à venir. 

Le reste de mon temps est consacré à des sessions géniales avec mes clients, à développer le contenu du cours Overcoming a scarcity mindset que Jessica et moi créons ensemble. J’ai aussi le plaisir d’être interviewée par Chrissy et Mechanic d’Explore FI Canada, ce qui a été une belle occasion de revenir sur les deux premiers mois de ma sabbatique. Cliquez ici pour écouter cette entrevue

En ce qui concerne le temps en famille, nous avons du beau temps pour Pâques et organisons une chasse aux cocos de Pâques à la fois dans la maison et sur notre terrain pour les petits. Nous prenons le temps de faire une belle promenade en forêt tout près de chez nous pour un moment énergisant auprès de la nature. 

 Semaine 11: Réajustement

Alors que nous entamons notre première semaine d’enseignement virtuel pour notre petit en maternelle, mon objectif est de me concentrer sur ce qui est plus immédiat et pressant tout en laissant plus de place pour être présente pour aider notre petit à s’adapter à ce changement. Entre cela et observer les cas de Covid continuer à augmenter dans notre région, je me retrouve complètement épuisée en milieu de semaine. Je n’aime pas ce sentiment et décide de prendre du temps pour réfléchir à des moyens de réduire mon stress entre-temps.  

Cette réflexion combinée à l’annonce que l’école virtuelle se poursuivra au moins pour la semaine suivante m’amène à retirer quelques éléments de ma liste. Je contacte quelqu’un qui dirige un projet dans lequel je suis impliquée pour discuter de mettre sur pause ma part pendant un certain temps. Cette personne fait part de beaucoup de compréhension et de compassion. 

Semaine 12: Amortir le stress

Je suis reconnaissante pour les ajustements que j’ai effectués la semaine précédente. Ça laisse plus d’espace dans mon emploi du temps pour traiter le stress de ces circonstances externes. 

Il n’est pas surprenant que la fermeture des écoles soit à nouveau prolongée pour la semaine à venir.

Alors que je décidé de mettre mes entraînements de musculation et de cardio ou toute tentative spécifique d’être plus stricte avec mon régime alimentaire sur la glace, je change mon objectif d’exercice et de santé à simplement viser de manger sainement 80% du temps et marcher / faire du vélo plus souvent avec les enfants. Ces activités se révèlent être de belles façons de se libérer du stress et la belle météo contribue à tout cela. Malheureusement, les quelques kilos que j’ai perdus avec les quelques semaines d’alimentation Kéto commencent lentement à revenir, mais je suis étonnamment plutôt sereine avec ceci sachant que d’autres choses plus importantes nécessitent mon attention en ce moment. 

Un autre moyen de soulager le stress est d’avoir installé la mangeoire à oiseaux fancy que j’ai reçue comme cadeau de toute ma famille élargie pour mon anniversaire (directement inspiré par le passe-temps préféré de mon amie blogueuse Purple). 

Il se trouve que les graines qui tombent au sol attirent une famille de lapins sauvages  😍. 

Sur le plan de mon entreprise, c’est la semaine précédant le lancement de la série de cours Overcome Your Scarcity Mindset sur laquelle Jessica et moi avons travaillé le mois précédent. Nous avons un merveilleux groupe de participants qui s’y inscrivent et je reçois beaucoup de demandes pour une version francophone. Certainement un projet pour l’avenir! 

Psst, si vous souhaitez être les premiers à en savoir plus sur ces projets à venir et mon coaching en général, rendez-vous sur ma liste courriel Info Coaching en inscrivant votre courriel dans le formulaire ci-dessous. Ceci est une liste complémentaire à mon infolettre régulière, avec des informations plus spécifiques pour ceux qui sont intéressés par les ateliers à venir, les ouvertures pour mon programme de coaching et plus encore.

Semaine 13: Sentiment de légèreté

La première semaine de notre cours se déroule avec succès et est très gratifiante. Nous recevons de merveilleux retours de nos participants qui semblent beaucoup bénéficier du contenu que nous avons créé! Voir cet impact direct de mon travail est un sentiment dont j’ai besoin dans ma vie. 

J’arrive aussi à faire un peu d’écriture pour des futurs articles, mais atteindre ce niveau de focus avec les enfants à la maison tous les jours n’est pas facile. Alors que notre petit de 6 ans est champion pour ce qui est de l’école à la maison, faisant beaucoup preuve d’autonomie, il a encore besoin de moi à ses côtés pour diverses choses en dehors du temps des classes virtuelles, y compris pour avoir de la compagnie :). Alors les interruptions sont fréquentes et tout à fait normales et acceptables selon moi.  

En fin de compte, c’était l’un des plus grands facteurs qui m’ont poussé à prendre cette année sabbatique maintenant: pour être disponible pour les enfants en ces temps anormaux. J’ai ainsi décidé de ne pas me mettre de pression à m’en tenir à un calendrier de publication régulier pour le blog pour le moment, tant que je garde une certaine habitude d’écrire. 

Cet état d’esprit combiné avec l’avancement de la campagne de vaccination dans notre région et le nombre de cas quotidiens qui commencent lentement à diminuer me laisse avec un sentiment de légèreté par rapport aux dernières semaines. La fermeture des écoles est à nouveau prolongée, mais je me sens bien dans la routine que nous avons en place maintenant et peut-être plus optimiste quant à ce qui est des projections des statistiques pour la fin avril. 

Réflexion autour des valeurs et activités que je souhaite que FI soutienne

Passer plus de temps de qualité avec ma famille et mes amis 

Hé que j’ai hâte de débuter ce paragraphe avec autre chose que “Ceci n’est pas tout à fait évident avec les contraintes d’une pandémie.” ! Alors, encore une fois, ces deux derniers mois, c’était plus facile de passer du temps de qualité avec ma famille immédiate. Nous n’avons pas organisé beaucoup de zoom avec notre famille étendue ni avec des amis mais je me suis assuré d’appeler régulièrement ma grand-mère. C’était vraiment difficile pour elle de devoir rester dans sa chambre tout le temps mais elle a bon moral et je pense que mes appels avec elle sont tout aussi utiles pour moi qu’ils le sont pour elle.

En repensant à ces deux mois, je suis fière de la façon dont nous avons profité de notre deuxième fête de Pâques seulement entre nous quatre et de la façon dont j’ai pu être présente à travers ces 3 semaines d’école virtuelle. J’ai le sentiment que j’ai fait beaucoup de progrès par rapport à être réellement présente dans mes temps libres et que les mesures que j’ai mises en place pour surmonter ma culpabilité de productivité semblent être efficaces. 

Apprendre et poursuivre mes passions 

Quel changement dans la façon dont j’ai abordé l’apprentissage et la poursuite de mes passions au cours des 2e et 3e mois de ma sabbatique comparativement au premier mois. Je me suis beaucoup distancée de cette longue liste irréaliste de choses que je voulais accomplir dans mon entreprise et j’ai fait beaucoup de progrès pour mieux gérer ma liste de priorités. Je suis heureuse de la façon dont j’ai été proactive dans la planification de mes efforts dans mes projets et de la façon dont j’ai pris du recul pour réfléchir et me réajuster lorsque l’équilibre ne me convenait plus. 

J’ai accompli beaucoup de choses et j’ai des idées de projets pour l’avenir. En jonglant les enfants à la maison et le stress de la pandémie, je me suis retrouvée à avoir moins de temps qu’idéal à consacrer à mon entreprise. 

Cela étant dit, je suis bien fière de tout ce que j’ai accompli et de la collaboration avec mon amie Jessica. C’est un sentiment tellement différent de vouloir avoir plus de temps pour se concentrer sur mon travail parce que j’en tire tellement de plaisir! 

Incorporer le sens de l’aventure dans notre vie 

C’est un autre endroit qui a exigé une certaine créativité en pleine pandémie. Heureusement, le beau temps printanier inhabituellement chauf que nous avons eu a été utile pour nous permettre d’incorporer un sens de l’aventure dans notre vie ces deux derniers mois. 

Grâce à de nombreuses promenades à pied et à vélo, nous avons exploré notre quartier et quelques sentiers dans le parc de la Gatineau. Je me suis retrouvée à passer une plus grande partie de mes journées à l’extérieur, ce qui m’a grandement aidé à gérer les nombreux facteurs de stress de ces derniers mois. 

M.Mod et moi avons également expérimenté différents set-up pour démarrer des semences à l’intérieur afin d’avoir une longueur d’avance pour notre potager cette année. Cela peut ne pas sembler être très aventurier mais pour une raison quelconque, trouver des moyens d’optimiser la façon dont nous cultivons de délicieux légumes de nos simples efforts est à la fois excitant et relaxant pour moi.  

Conclusion

Ouf, cela a fini par être un super long article, félicitations (et merci😊 ) si vous avez tout lu et en êtes arrivé à cette conclusion! 

Le deuxième et troisième mois de ma sabbatique m’ont semblé beaucoup plus équilibrés comparativement au premier mois, malgré les facteurs externes inhabituels en jeu. J’aime la façon dont j’ai été proactive pour faire plus de travail au cours du deuxième mois et les opportunité que cela a engendrées au cours du troisième mois. 

Dans l’ensemble, je me sens tellement reconnaissante d’avoir pris la décision d’opter pour cette année sabbatique car je ne sais pas comment ma santé mentale aurait pu traverser cette troisième vague si je devais encore travailler à mon 9 à 5.. La flexibilité que j’ai en dirigeant ma propre entreprise et de le faire à partir d’une situation financière sûre où je serais prête à retirer 2% de mon portefeuille cette année a été crucial pour tout équilibrer au cours de ces dernières semaines. 

Le temps file à toute vitesse et il est si difficile de croire que cela marque maintenant le premier quart de ma sabbatique. J’ai bien hâte de voir ce que les prochains mois me réservent.  

Y a-t-il quelque chose de spécifique que vous aimeriez que j’incorpore dans ces mises à jour mensuelles? Autrement, j’aimerais bien savoir ce qui se passe dans vos vies au cours de ce printemps de 2021. Faites-moi s’en part dans les commentaires ci-dessous!  

4 réflexions sur “Deuxième et troisième mois de ma sabbatique afin de tester Coast FI

  1. Merci pour ce retour ! J’adore voir les expériences/ tests des gens comme cela. Ca m’aide a me projeter pour quand ce sera le moment pour moi et m’encourage 🙂 Au niveau financier comment t’organises tu tu avais mis l’argent de cote pour l’annee au complet ou tu utilises des dividendes de tea investissements ou tu genres deja assez avec tes projets entrepreneur ?

    1. Salut Amélie,

      Merci pour ton commentaire 🙂 et excellente question!

      J’ai choisi de mettre de côté le montant nécessaire pour couvrir ma part de nos dépenses avant d’entâmer mon congé. Puis j’ai également mis de côté le montant qui correspond à ce que j’estime être mes dépenses moyennes pour l’entreprise. Ça me permet d’être plus sélective par rapport à mon choix de projets et de clients.

      Pour l’instant j’ai surtout réinvesti mes revenus de projets d’entrepreneuriat dans l’entreprise (avec par exemple la formation que j’ai suivie puis des outils pour l’enseignement de groupe, etc.). Mon coussin me permet de me sentir comfortable de procéder ainsi et d’expérimenter pour connaître les projets que je préfère puis les outils qui offrent le meilleur à mes clients :).

      Finalement, je compte réévaluer comment tout ça se passe sur le plan financier à l’automne et de déterminer si et quand je retire le montant de transfert du régime de pension de mon employeur. Une part de ce montant est imposable et me sera versé directement. Ceci pourra donc servir à couvrir mes besoins si mes revenus d’entreprise de les couvrent pas encore en totalité puis le reste peut être investi dans mes CELIs ou compte de placements imposables, etc.

      J’espère que ça répond bien à ta question!
      Au plaisir :).

  2. Merci pour ce retour ! J’adore voir les expériences/ tests des gens comme cela. Ca m’aide a me projeter pour quand ce sera le moment pour moi et m’encourage 🙂 Au niveau financier comment t’organises tu tu avais mis l’argent de cote pour l’annee au complet ou tu utilises des dividendes de tea investissements ou tu genres deja assez avec tes projets entrepreneur ?

  3. Quel bel article inspirant, merci Mme Mod.

    J’ai particulièrement aimé lire l’évolution d’un mode productif à un mode de simplement vivre et apprécier le moment. Cela m’aide à faire mon propre cheminement alors que je prévois me lancer moi-même dans l’aventure Coast Fire (je l’espère cet automne gros max).

    Bonne saison de jardinage (c’est ce qui me manque le plus d’ailleurs et j’ai hâte de m’y remettre à plus petite échelle dans mon prochain appartement!).

    S.F

Laisser un commentaire