Objectifs

Comment nous avons remboursé notre hypothèque en 4 ans:

Modest Millionaires Maison

Lorsque nous avons acheté notre maison en 2013, notre plan était de rembourser notre hypothèque en 5 ans pour les nombreuses raisons décrites dans notre article intitulé Pourquoi nous avons décider de rembourser notre hypothèque rapidement.

Nous avons donc mis en place plusieurs stratégies pour atteindre cet objectif que nous avons finalement dépassé en effectuant notre dernier paiement hypothécaire en Février 2017, soit 4 ans après avoir contracté notre prêt hypothécaire de $150,000 et quelques mois avant ma fête de 29 ans. 

7 stratégies qui nous ont permis de rembourser notre hypothèque de $150,000 en 4 ans:

1. Acheter une habitation moins dispendieuse

Un des points importants qui nous a permis de rembourser notre hypothèque en 4 ans a été la décision d’acheter une habitation à une valeur bien en dessous de ce que la banque était prête à nous prêter.

Nous avons appliqué cette stratégie à l’achat de notre première habitation, soit un condo acheté en 2010, que nous avions l’intention de transformer en logement locatif à l’achat de notre maison. Il était donc primordial d’appliquer cette stratégie à nouveau.

La décision d’acheter une habitation selon ses moyens permet d’éviter des coûts supplémentaires comme:

  • Assurance prêt hypothécaire (SCHL):

Celle-ci est normalement exigée lorsque l’acheteur a une mise de fond inférieure à 20% du prix d’achat. La prime varie entre environ 2.80% du montant total du prêt à 4%. Pour un prêt d’une valeur de 200,000$ cela représente une prime de 5,600$ à 8,000$. Beaucoup d’argent qui ne vous reviendra pas!

Maison Argent

  • Coûts d’entretien plus élevés:

Puisqu’une maison plus dispendieuse est souvent synonyme d’une maison plus grande, vous risquez de devoir dépenser plus pour la chauffer, consacrer plus de votre temps précieux au nettoyage et accumulerez probablement plus d’objets, meubles, etc.

2. Être flexible pour mieux négocier les prix d’achats

Lorsque nous avons acheté notre première habitation, un point fort de notre négociation a été la possibilité d’offrir plus de flexibilité pour la prise de possession. Nous avons offert au vendeur de demeurer quelques mois de plus dans le condo pour mieux coordonner la prise de possession de leur nouvelle habitation. Ceci nous a permit de réduire le prix de 5,000$.

Pour ce qui est de l’achat de notre maison, nous avons pu magasiner celle-ci en hiver donc pendant une période creuse pour les ventes de maisons. Ceci nous a permit de dénicher une maison qui avait vue son prix de vente réduire à plusieurs reprises depuis qu’elle était sur le marché. Les négociations ont donc débutées à un prix déjà réduit ce qui nous a avantagé de beaucoup. Dans ce cas-ci, le vendeur voulait un acheteur qui était prêt à prendre possession le plus rapidement possible ce qui a pesé beaucoup en notre faveur dans les négociations.

3. Choisir un institut financier en conséquence de vos plans

Avec notre projet de remboursement d’hypothèque le plus rapidement possible puis notre projet de location de condo, nous avions certains besoins précis en ce qui a trait à nos prêts hypothécaires. Plus précisément, nous voulions la flexibilité de faire des paiements supplémentaires et ce, sur une base régulière.

Nous avons donc opté pour une hypothèque avec Tangerine qui nous permettait de rembourser annuellement jusqu’à 25% de la valeur initiale de l’hypothèque sans pénalité. Nous pouvions établir des montants de paiements supplémentaires sur une base hebdomadaire et/ou faire des versements uniques.

4. Programmer des paiements supplémentaires sur une base hebdomadaire

Afin de nous assurer de maintenir le cap vers le remboursement de notre hypothèque en 5 ans, nous avons choisi de programmer des paiements supplémentaires sur une base hebdomadaire. Nous savions donc qu’à chaque mercredi, un certain montant serait retiré à même notre compte pour rembourser plus rapidement l’hypothèque.

L’automatisation de ce paiement augmentait la simplicité et nous empêchait d’avoir envie de dépenser ce montant. De plus, comme modifier la somme de ce paiement demandait un coup de fil et 1 ou 2 semaines d’avis, nous avions intérêt à bien prévoir le montant que nous pouvions consacrer à ce paiement additionnel puis à le respecter. Nous avons effectué des changements à ce montant pour augmenter le paiements supplémentaires avec toutes augmentations salariales que nous avons obtenues, ce qui nous a aidé à évité d’augmenter notre coût de la vie avec nos salaires.

5. Faire le suivi de vos remboursements et de vos dépenses

calculatrice et grille

J’avais préparé un document Excel avec toutes les projections de nos paiements hypothécaires. Ainsi, lorsque nous décidons d’augmenter ou de réduire nos paiements supplémentaires, je pouvais prévoir l’impact précis de ces changements sur notre objectif de rembourser l’hypothèque en 5 ans. Cette habitude nous a souvent dissuadée de réduire nos paiements et nous a motivée à mettre tout argent supplémentaire sur notre hypothèque.

De plus, avec une bonne habitude de suivi de nos dépenses, nous avons pu nous établir un budget réaliste et ainsi mettre plus d’argent de côté pour rembourser notre hypothèque plus vite.

6. Maintenir un coût de vie bas

Évidemment, maintenir un coût de vie bas, et ce malgrés nos augmentations salariales, a joué un grand rôle dans notre capacité à rembourser notre hypothèque aussi rapidement.

Les efforts que nous avons mis afin de maintenir notre coût de vie bas pour atteindre notre objectif, nous ont d’ailleurs permis de mieux établir notre coût de vie idéal puis de prendre connaissance de la richesse de la simplicité.

7. Utiliser les CELIs pour rembourser notre hypothèque

Le facteur qui a fait en sorte que nous avons atteint notre objectif de rembourser notre hypothèque un an plus tôt que prévu a été d’avoir optimisé l’utilisation de nos CELIs pour augmenter nos économies.

Comme nous bénéficions de taux d’intérêt très bas sur notre hypothèque, nous avons décidé de partager nos économies entre les paiements supplémentaires sur l’hypothèque puis des investissements sur le marcher boursier au travers de nos CELIs. Nous avons ainsi profité d’une bonne performance du marché afin d’accumuler un investissement qui nous a permis de rembourser la totalité de notre hypothèque.

Augmenté sont taux d'économies

Finalement les stratégies qui nous ont permis de nous libérer de notre prêt hypothécaire de $150,000 en 4 ans peuvent facilement être mises en place pour accomplir tout objectif relié à vos finances, que ce soit d’augmenter votre fond d’investissement ou de rembourser vos dettes étudiantes ou de consommation.

Voici un bref apperçu de la trajectoire qui m’a amené à me libérer de notre prêt hypothécaire avant même d’avoir 30 ans

Historique du remboursement de notre prêt hypothécaire de $150,000 en 4 ans:
  • 2010 – Achat de notre première habitation, un condo.

Grâce à notre habitude de déposer une partie de nos revenus de nos emplois étudiants dans nos REERs ainsi que l’aide de nos parents pour nos payer nos études, nous avions une mise de fond d’une valeur de 20% du prix d’achat déjà accumulée. Nous avons donc profité du Régime d’Accession à la Propriété (RAP) pour utiliser ces fonds pour l’achat du condo.

  • Dans les deux ans et demi que nous avons habité dans le condo:

La valeur de celui-ci a augmentée de 14%. De plus, nous avions pris l’habitude d’utiliser toutes nos augmentations salariales comme paiements supplémentaires sur l’hypothèque.

  • En 2013 – On décide d’acheter une maison tout en conservant le condo pour le louer:

Nous choisissons de restreindre notre achat à une maison ayant une valeur d’un montant qui nous permettrait de refinancer le condo pour en tirer une mise de fond de 20% pour la maison tout en conservant 20% d’actif dans le condo.

De plus, nous désirons avoir un paiement nous permettant de couvrir à la fois l’hypothèque du condo et l’hypothèque de la maison advenant que nous avons de la difficulté à trouver un locataire pour le condo.

Le solde de notre hypothèque à l’achat de notre maison est donc d’environ 150,000$.

  • De 2013 à 2017 – 4 ans de paiements accélérés:

La maison que nous pouvons alors acheter nécessite beaucoup de rénovations, nous faisons donc un plan long terme des types de rénos que nous aimerions y faire, selon un ordre de priorité.

Lorsque le condo est loué, nous mettons la même valeur que nous coûterait son hypothèque sur la maison de façon hebdomadaire.

De plus, nous augmentons le supplément que nous mettons sur l’hypothèque chaque fois que nous avons une augmentation salariale, ce qui nous évite également d’augmenter nos dépenses en conséquence de notre salaire. 

Tout en consacrant cet investissement sur la maison, nous établissons un budget de dépenses et décidons de consacrer un montant hebdomadaire à être investi dans nos CELIs. Grâce à ces investissements que nous plaçons dans des fonds indiciels cotés en bourse (ou ETF – exchange traded funds), notre rendement dépasse nos attentes.

  • Février 2017 – Remboursement Final:

Un an plus tôt que prévu, nous avons accumulé suffisamment dans nos CELIs afin de rembourser notre solde hypothécaire.

Nous décidons donc d’aller de l’avant et remboursons notre hypothèque.

Laisser un commentaire