Objectifs

Ce que j’aurais fait différemment dans mon parcours vers l’indépendance financière!

Lorsque j’ai commencé à interagir plus fréquemment avec des personnes qui ont déjà atteint leur indépendance financière (ou FI) ou était plus près du but que moi, j’adorais demander “qu’auriez-vous fait différemment au début de votre parcours vers l’indépendance financière?”. C’est d’ailleurs pourquoi j’adore la série Slow FI du blog The Fioneers avec des articles tel que Avoid the “Death March” to Financial Independence avec Mr. 1500.

Maintenant que je suis officiellement en semi-retraite, c’est le moment idéal pour moi de vous partager mes réponses à cette question.

Il n’y a pas de chemin unique vers FI 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, permettez-moi d’ajouter que j’espère que cet article servira à vous inspirer plutôt qu’à ajouter de l’anxiété par rapport à poursuivre cet objectif de la bonne manière. Il n’y a définitivement pas de chemin unique vers l’indépendance financière. Votre propre parcours variera en fonction de vos besoins, circonstances et envies. Le partage de ces réponses est fait dans l’espoir qu’elles servent à inspirer votre propre trajet pour qu’il soit le meilleur pour vous.

Plus important encore, il est normal de faire des erreurs. Si vous êtes sur cette voie, je suppose que vous ne prenez probablement pas de mesures drastiques pour “devenir riche rapidement” où vos erreurs peuvent vous coûter toutes vos économies. 

Vous vous rendrez où vous voulez aller, ça peut simplement prendre un peu plus de temps ou être un peu moins confortable que l’idéal, mais j’espère que, comme je l’ai fait, vous apprendrez et adapterez votre voyage en cours de route. 

Sur ce, voici certaines choses que j’aurais fait différemment dans mon parcours vers l’indépendance financière. 

Scène de couché de soleil dans un rétroviseur avec les mots Ce que j'aurais fait différemment dans mon parcours vers FI.

Effectuer le suivi de nos dépenses sur une base régulière plus tôt

J’aurais commencé à suivre nos dépenses sur une base régulière plus tôt dans mon parcours vers l’indépendance financière. Quand j’ai découvert FIRE en 2012, j’avais l’impression d’avoir une assez bonne idée de ce qu’étaient nos dépenses. Cependant, ce n’est qu’en 2014 que j’ai commencé à utiliser un outil de suivi (Mint) et à revoir nos dépenses chaque mois grâce à ma grille de suivi annuel de nos dépenses.

Avant cela, je me concentrais beaucoup sur mes plans financiers, en essayant d’établir un calendrier clair vers mon indépendance financière en fonction de ce que je pensais qu’étaient nos coûts moyens. Lorsque j’ai commencé ce rituel simple et surtout après avoir suivi mes dépenses pendant plusieurs mois, je me suis mise à voir des tendances et à mieux associer mes comportements à des augmentations ou des diminutions de dépenses. J’ai également réalisé que j’avais omit de comptabiliser certaines dépenses en estimant mes dépenses moyennes.

La clarté de voir les coûts réels d’un mois à l’autre a été incroyablement précieuse pour bâtir un état d’esprit d’abondance et une feuille de route plus réaliste. Ça m’a aidée à avoir confiance en nos plans futurs, car je peux baser mes projections sur des tendances que j’ai vue au passé. Je ne suis pas convaincue que j’aurais été prête à prendre un congé sabbatique sans avoir ces données en main pour appuyer ma décision. 

Commencer à expérimenter avec l’investissement autogéré plus tôt 

Au début de mon parcours vers FI, j’ai commencé par investir dans des fonds communs de placement. Cela me paraissait simple de prendre l’habitude d’envoyer un peu d’argent à chaque paie vers le fonds commun de placement fourni par ma banque. C’était une première étape simple pour moi qui me semblait moins intimidante que l’investissement autogéré. 

C’est génial que j’ai commencé à investir à un jeune âge, mais sachant ce que je sais maintenant, j’aurais sauté cette étape pour investir sur une base autogérée grâce à l’achat de FNB à faible coût. Une fois que j’ai effectivement fait ce saut, j’ai constaté que le niveau d’apprentissage était à peu près similaire, voire moins pénible, que d’essayer de comprendre ce que les fonds communs de placement de ma banque offraient en terme de rendement et de coûts. 

De toute façon, à l’époque, j’envoyais environ 50$ par paie à mes investissements. Ce n’est pas comme si ce délais m’avait coûté des milliers de dollars mais j’aurais appris plus vite si j’avais commencé à investir de cette façon plus tôt.  Ce n’était pas non plus une quantité si importante pour me sentir intimidé en essayant l’investissement autogéré.

Une fois que j’ai fait le saut dans l’achat de FNB par le biais de courtage en ligne autogéré, j’envoyais maintenant environ 500$ par paie et ça me semblait bien plus angoissant à ce niveau. Heureusement, avec un peu de lecture et d’apprentissage, je me suis rapidement sentie à l’aise avec ce changement. 

Je me serais moins inquiétée de ce que les gens pensent.

Une chose étrange suite à la découverte de FIRE est que tout à coup, vous vous sentez un peu obsédé par la façon dont vous pourriez économiser plus et atteindre cet objectif plus rapidement. L’argent touche tant de domaines de votre vie que peut-être, comme moi au début de mon parcours vers FI, vous avez l’impression de commencer à suivre un chemin différent de celui de vos amis et de votre famille.  

Lorsque des amis vous invitent à faire du magasinage ou dans des restaurants plus dispendieux, vous hésitez et vous vous demandez si cela entrerait dans votre budget pour atteindre votre objectif d’épargne élevé. Vous pourriez avoir des conversations maladroites en essayant d’expliquer ce plan étrange de vouloir économiser suffisamment à la mi-trentaine pour ne plus avoir à dépendre d’un travail. 

Vos amis peuvent réagir d’une manière négative s’ils ont l’impression que vous jugez leurs propres choix quant à la façon dont ils dépensent leur argent. Vous pourriez vous-même répondre sur la défensive aux questions que vos familles souvent bien intentionnées vous posent sur ces plans si différents des moyens qu’ils ont empruntés pour assurer leur sécurité financière et celle de leur famille. 

Donc, si j’avais à recommencer mon parcours vers l’indépendance financière, je me serais moins inquiétée de ce que les gens pensent de ces plans. Un focus sur les sujets en commun et les activités que j’apprécie faire avec ces divers amis et membres de ma famille m’aurait apportée beaucoup moins de stress que de me demander si mes choix se faisaient jugés ou si je devenais trop différente pour connecter avec ces personnes. 

Avoir des amis et de la famille avec des expériences et des objectifs divers est véritablement précieux. Ne serait-ce pas ennuyeux si nous étions tous pareils? De plus, si ces personnes vous aiment et font partie de votre vie, il est clair que vous avez des choses en commun et des activités que vous aimez faire avec elles. Seules les sectes veulent que vous excluiez votre famille et vos amis de votre vie afin qu’ils puissent bénéficier d’être votre unique soutien social (bien sûr à moins que vos amis et votre famille soient toxiques et/ou nuisent à votre bien être).

Si vos amis vous invitent à faire quelque chose qui dépasse votre budget, proposez leur de les rejoindre plus tard pour une autre activité à faible coût ou gratuite. Ce n’est pas tout ou rien, vous pouvez trouver de nombreuses façons de socialiser tout en respectant votre budget. Si les conversations sur l’argent sont inconfortables, tenez-vous en à l’essentiel, car je pense que la pratique de ce type de discussions est importante pour augmenter le confort de chacun autour du sujet, puis passez à quelque chose de plus léger et amusant. Apprécier les différentes personnes qui font partie de votre vie. La vie n’est pas qu’une question d’argent après tout! 

Participer à des activités de la communauté FI plus tôt

Pendant que nous parlons de relations et de socialisation, une autre chose que j’aurais fait différemment dans mon parcours vers l’indépendance financière aurait été de participer plus tôt à des activités de la communauté FI. 

Ça peut sembler drôle après avoir lu le dernier paragraphe, mais de mon point de vue, il est possible d’avoir divers amis qui répondent à différents besoins de connexions dans votre vie. Cela ne veut donc pas dire que j’aurais abandonné tous mes amis habituels non liés à la communauté FI, mais que participer à des rencontres FI occasionnelles, soit en ligne ou en personne, aurait valu la peine au début de mon parcours.

Avant que je commence à écrire de façon régulière sur Modest Millionaires, j’interagissais principalement sur des forums en ligne question d’échanger avec d’autres avec le même objectif. C’est environ un an après le lancement du blog que j’ai commencé à interagir sur Twitter avec la communauté des finances personnelles, puis à rejoindre des rencontres en ligne ou des “masterminds” pour éventuellement participer à des rencontres en personne.  

C’est à ce moment-là que j’ai commencé à développer des amitiés avec d’autres dans cette communauté, ce qui a apporté des changements bien plus concrets sur mon parcours que toute autre chose que j’ai faite en cours de route. M’entourer de cette inspiration , a été un catalyseur pour moi d’apporter de grands changements à mon propre plan pour que la trajectoire soit plus agréable. Cela a également servi à renforcer ma confiance dans ce plan car j’ai commencé à personnellement connaître d’autres personnes qui ont atteint FI et pour qui cet objectif fonctionne. 

Conclusion

Bien que je sois assez satisfaite de la façon dont les 9 dernières années depuis la découverte de FIRE m’ont amenée à devenir semi-retraitée et en route vers ma pleine indépendance financière d’ici la quarantaine, il est tout à fait normal de regarder en arrière et de voir certaines choses que j’aurais pu faire différemment dans mon parcours vers l’indépendance financière. 

J’espère qu’en les partageant avec vous, cela vous incitera à réévaluer et ajuster votre approche pour un chemin plus confortable vers votre indépendance financière.

Autrement, j’aimerais savoir ce que vous auriez fait différemment dans votre parcours vers FI ! Veuillez s’il vous plaît partager dans les commentaires ci-dessous.  

Une réflexion sur “Ce que j’aurais fait différemment dans mon parcours vers l’indépendance financière!

  1. Bel article! Pour moi, ce que je changerais est l’investissement autonome. Je considère que je suis économe par défaut et que je suis très à l’aise avec mes choix de dépenses (malgré quelques petites erreurs de parcours). À mes débuts, j’ai fait confiance à une banque pour mes placements, ceux-ci ne m’ont rapporté bien en dessous des marchés…

Laisser un commentaire