Mode de vie

M’offrir une pause

Le stress de la période des fêtes est réel! Peu importe à quel point je réfléchis à planifier de vivre le temps des fêtes avec pleine conscience et à quel point je prévois d’avoir fait les choses à l’avance, la semaine avant les vacances de Noël m’apporte toujours beaucoup de stress. Ainsi, j’ai décidé que mon billet de cette semaine serait simplement plus court qu’à l’habitude. 

Vous voyez, lorsque j’ai passé en revue mes déclencheurs de dépenses pour le temps des fêtes, je me suis rendu compte que l’anxiété se situe tout en haut de cette liste. Depuis le mois de mars, je publie un billet aux deux semaines et j’aime bien cet horaire qui m’aide à développer l’habitude d’écrire et la façon dont cela me permet d’améliorer mon écriture et mes capacités de traduction.

Cependant, je n’ai tout simplement pas envie d’ajouter le stress supplémentaire de publier une de mes ébauches plus détaillées avec tout ce qui contribue à mon anxiété cette semaine. 

Réduire la portée

Entre les cadeaux à emballer, les repas à préparer, les listes d’épicerie à planifier, du vin à acheter, des cartes à écrire et de nombreuses autres tâches et courses à faire, cela semble être le moment idéal pour mettre en pratique le concept de James Clear par rapport à réduire la portée ou l’intensité. J’ai brièvement écris sur ce concept dans mes articles sur s’entraîner régulièrement grâce à une routine matinale plus efficace avec de jeunes enfants et sur Atteindre ses objectifs quand la vie est chaotique.

Dans son article intitulé How to Stick to Your Goals When Life Gets Crazy James Clear le résume comme suit:

“ On any given day it is more important to stick to your schedule than it is to meet your expectations.’’

(Traduction libre: Chaque jour, il est plus important de respecter votre horaire que de répondre à vos attentes.” Comment s’en tenir à vos objectifs quand la vie devient chaotique – James Clear)

Ainsi, c’est exactement ce que je mets en action en écrivant un article beaucoup plus court. Je vais également prendre un peu de temps cette semaine pour réfléchir à réduire mes attentes pendant la période des fêtes afin de soulager une partie de mon anxiété et, je l’espère, d’augmenter le plaisir que je vais retirer de cette période festive avec ma famille.  

J’espère que vous pourrez faire de même et vous permettre de vous concentrer sur les choses qui sont véritablement importantes pour vous pendant cette période.

Se souvenir du “pourquoi” derrière nos désirs

Enfin, il est si utile de réfléchir au “pourquoi” derrière nos actions ou nos désirs. Plus précisément dans ce cas je peux me demander: pourquoi est-ce que la semaine avant Noël me rend anxieuse? 

Une partie de cette anxiété est liée à vouloir transmettre un peu de magie de Noël à nos enfants, une autre est qu’il y a tellement de choses à penser et préparer pour les festivités. Pendant ce temps, le rythme au travail est un peu effréné alors que les gens essaient de terminer trois semaines de travail en une seule. 

C’est pourquoi je prends ce moment pour me demander, en bout de ligne, qu’est-ce que je désire réellement vivre pendant cette période de l’année? 

  • Du bon temps avec ma famille immédiate et élargie.
  • Des discussions approfondies et aussi légères sur le déroulement de l’année écoulée.  
  • Manger des plats délicieux en bonne compagnie.
  • Un peu de magie de Noël pour nos enfants. 

Je vais garder cette courte liste à l’esprit au cours des prochains jours et j’espère pouvoir profiter pleinement de ce temps festif de l’année. 

Mes voeux les plus chaleureux pour un joyeux temps des fêtes!

Je serais ravis de lire vos conseils pour aider à atténuer le stress de cette période ou sur vos propres désires pour la période des fêtes! 🙂 

Une réflexion sur “M’offrir une pause

  1. Savoir dire non, c’est important. Y aller à son rythme…

    Je vous souhaite une excellente année.

    Sur ce, votre article me fait penser à la culture de mon nouvel employeur. Récemment à la retraite, j’ai repris du service en finance pour travailler pour une superbe compagnie d’investissement. Très high tech, c’est comme travailler chez Google vs Goldman Sachs. Lunchs payés, salle de jeu pour se détendre, activités de team building entres équipes, etc.

    Bref, ce qui me marque le plus, c’est le système de gestion des employés. On utilise les OKR (Objectives and Key Results). On définit les objectifs de la firme et ensuite chacun des groupes fait de même. Chacun y va à son rythme. Au final, si vous n’atteignez pas vos objectifs, personne ne vous accuse. Au contraire, on fait tout pour vous aider et on met à votre disposition ce que vous avez de besoin. Une firme très humaine. Je ne sais pas où vous travaillez, mais regardez ce concept… c’est libérateur !

Laisser un commentaire