Travail

Négocier une entente pour faire du télétravail

En juillet 2018, j’ai rencontré ma gestionnaire afin de faire une demande plutôt rare pour mon organisation, je souhaitais travailler de la maison à temps plein. Je travaillais déjà à distance 1 ou 2 journées par semaine depuis les 4 dernières années, toutefois différents changements ont évoqué en moi le désir de transitionner vers une entente où je pourrais faire du télétravail tous les jours puis il semblait être un temps opportun pour faire cette demande. Bien que ma gestionnaire n’aie aucune objection et en discuterait avec la haute gestion, un mois plus tard elle due m’annoncer que ma requête avait été malheureusement refusée.

Tout au bas de cet article, vous trouverez un MODÈLE GRATUIT pour appuyer votre demande pour faire du télétravail!

Bureau heureux fleur

Exactement 4 mois plus tard, j’installais mon bureau à la maison d’où je travaille à distance depuis plusieurs mois. Est-ce que j’ai trouvé un emploi ailleurs? Non. Il se trouve que le moment était bel et bien propice pour faire cette demande puisque dans le mois suivant le refus de la haute gestion, ma gestionnaire a insisté afin de me permettre de présenter ma proposition pour travailler de la maison à temps plein. Une proposition bien conçue plus tard, combinée avec quelques semaines d’attente, puis ma demande a finalement été approuvée.

Cela fait maintenant plusieurs mois que je travaille à partir de la maison et je dois encore me pincer pour m’assurer que je ne rêve pas. Il ne s’agit pas encore de l’indépendance financière, toutefois c’est une belle transition en route pour l’atteindre. J’ai beaucoup de souplesse dans mes journées et j’ai gagné beaucoup de temps en n’ayant plus à me déplacer pour me rendre à mon lieu de travail.

Voici les étapes qui m’ont aidée à négocier pour devenir une employée travaillant à distance dans une organisation où ce n’est pas très commun.  

Établissez un plan

L’idée de travailler à partir de la maison flotte dans mon esprit depuis quelques années. Cette option m’a semblé très intéressante lorsque j’ai commencé à écouter le podcast de Mad Fientist en 2014 et qu’à ce moment il travaillait à distance pour ces dernières années avant d’atteindre son indépendance financière. J’ai ensuite commencé à porter attention à des histoires semblables dans la communauté d’indépendance financière. Par exemple, sur les forums de Mr Money mustache, de nombreuses personnes se voyaient offrir des options telles que de travailler à distance alors qu’elles approchaient leur date de retraite anticipée désirée. Il semble que plus un employé s’apprêtait à quitter leur emploi, plus son employeur était porté à lui offrir ce bel avantage, parmi d’autres options intéressantes.

Cette option spécifique a commencé à être très attrayante lorsque j’ai pris conscience de l’horaire de la maternelle de notre fils pour lorsqu’il entrera à l’école en septembre 2020. Étant donné que l’école se termine à 14h30, nous aurions à nous procurer des services de garde de la fin de ses classes jusqu’à notre retour du travail. Pour une grande partie de mon enfance, j’ai eu la chance de ne pas avoir à fréquenter les services de garde de mes écoles puisque mon père dirigeait son entreprise à partir de la maison puis pouvait organiser son horaire, selon nos heures d’école. Habitant très proche de la future école de notre fils, je savais que si l’un de nous deux avait un poste lui permettant de travailler à partir de la maison, nous pourrions facilement aller chercher notre fils à la fin des classes pour retourner à la maison et l’installer avec une petite collation le temps que nous finissons notre journée de travail.

Ainsi mon plan initial était d’avoir soit une position me permettant de travailler à partir de la maison à temps plein d’ici septembre 2020 ou au moins 2 à 3 journées par semaine si M. Mod pouvait faire de même. Avec ce plan en tête, je savais alors que je devais être attentive aux possibilités spécifiques qui pourraient m’aider à mettre ce plan en action.

Choisissez vos rôles stratégiquement

Pour concrétiser mon plan, un aspect essentiel était que mon rôle soit approprié pour effectuer le travail à distance à temps plein. À ce moment, j’avais la chance d’être déjà dans un poste me permettant de faire du télétravail une ou deux journées par semaine. Toutefois, mon poste nécessitait ma présence à certaine rencontres et au bureau.

À un certain moins, on m’a offert la possibilité de prendre un nouveau rôle au sein de mon équipe et j’ai eu la chance de poser plusieurs questions avant d’accepter ce changement. Mes questions étaient évidemment axées sur mon plan visant à trouver plus d’autonomie dans mon travail. J’ai demandé s’il y avait beaucoup de rencontre où ma présence physique serait requise, si des présentations ou des consultations en personne avec des collègues seraient nécessaires pour accomplir les tâches. En fin de compte, cette position semblait bien s’aligner avec mon plan.

Il n’est pas toujours facile de choisir des rôles qui se prêteraient bien à la transition vers le télétravail, mais avec un plan concret en tête, vous êtes plus enclin à poser les bonnes questions pour déterminer si le rôle s’intégrait bien à votre plan.

Faites votre travail et faites-le bien

Évidemment, vous devriez bien faire votre travail! Plus spécifiquement, si vous avez certains avantages en tête, vous devez travailler de manière stratégique afin de démontrer pourquoi ces avantages vous permettent de continuer à bien faire votre travail ou à l’accomplir encore mieux.

Bien que cela ne soit pas possible dans tous les rôles, j’ai continuellement démontré ma capacité à travailler sur des cas qui demandaient plus d’autonomie et moins de réunions. Cela a en grande partie influencé mes superviseurs à m’offrir le changement de rôle mentionné ici-haut puisqu’il s’agissait d’une position demandant de faire preuve de beaucoup d’autonomie et de bon jugement.

Je me suis assuré d’également démontrer que j’étais efficace lorsque j’effectuais du télétravail. Même si je ne comptais pas mettre exécuter mon plan de demander plus de journées de travail à distance avant quelques années, je savais que je pouvais souligner tout ce temps où j’avais travaillé de manière efficace à distance en guise d’exemple pour appuyer ma future demande.

Enfin, j’ai mis en place certains processus de suivi et de rendement dans mon travail afin de démontrer ma productivité et de quelle manière dont elle était influencée positivement par le télétravail. Les journées de travail à partir de la maison me permettaient de fermer plus de cas et de faire plus de progrès sur mes dossiers puisque je n’avais pas d’interruption dans ma journée de travail et j’avais des données pour le démontrer.

Guettez les opportunités

Même si je comptais faire la demande de pouvoir faire du télétravail à temps plein seulement en mi-2020, quelques occasions se sont présentées plus tôt que prévu et ont fait en sorte qu’il était maintenant le temps de passer à l’action et de demander ce changement.

Premièrement, il y a quelques années, un employé d’un autre groupe au sein de mon organisation avait déménagé dans une autre ville et s’était ainsi fait proposer de travailler à distance afin de retenir cet employé avec tout son savoir. Cette expérience se passait bien. Il y a également quelques personnes retraitées qui ont accepté de prendre des contrats de travail avec notre organisation en autant qu’ils puissent faire du télétravail (un peu comme les gens au bord de la retraite anticipée sur les forums de Mr Money mustache).

Deuxièmement, en 2018 il y a eu l’annonce d’une grande vague d’embauches au même moment où notre édifice de bureaux allait devoir subit d’importante rénovations. Ainsi, notre organisation allait faire face à une pénurie d’espaces de travail.

Je n’étais pas exactement préparé mentalement à faire ma demande en 2018, toutefois, ayant toujours mon plan en tête, je me suis mise à réaliser qu’il s’agissait peut-être du meilleur moment pour faire ma requête. Finalement, au printemps de 2018, le chef de notre organisation a lancé un effort important en faveur du bien-être des employés avec un accent sur offrir plus de flexibilité pour améliorer la rétention de talent. C’est à ce moment que j’ai compris que le moment était venu de prendre des actions concrètes.

Optimisation de la formation offerte par votre employeur3

Avoir un plan concret en tête m’a aidé à prendre les actions appropriée afin d’être prête à saisir cette opportunité que j’ai la chance d’obtenir.

Faites du réseautage et demandez des conseils

Une fois que j’ai compris qu’il était temps d’agir, j’ai contacté, par message privé, certains membres du forum de Mr. Money Mustache qui font du télétravail à temps plein.  Je leur ai demandé des conseils et des idées, ainsi que leurs propres parcours pour obtenir un poste leur permettant de faire du télétravail à temps plein. J’ai également parlé à certaines personnes autour de moi qui connaissait des amis, de la famille ou d’anciens collègues faisant du télétravail dans une organisation gouvernementale semblable à la mienne.

De plus, quand on m’a enfin offert la possibilité de présenter une proposition, j’ai re-contacté certaines de ces personnes avec des questions précises concernant ma proposition. Quelques semaines plus tôt, j’avais entendu J de Millenial Boss et du FIRE Drill Podcast discutant de sa propre proposition à son employeur pour permettre à son équipe de travailler à distance à l’occasion sur le podcast de Choose FI. Je l’ai donc contactée et elle a été vraiment généreuse de m’indiquer ce qui a bien fonctionné pour son équipe et me donner des conseils pour ma propre proposition. Je crois même qu’elle était en route pour Fincon donc c’était vraiment généreux de sa part qu’elle prenne le temps de partager son expérience!

Adaptez les conseils à votre propre organisation et superviseur

Je savais que certains des conseils que j’avais reçus n’étaient pas tout à fait adaptés à mon organisation ou encore à la personnalité de la haute direction. Par exemple, j’ai reçu beaucoup de données sur le télétravail spécifiques aux États-Unis, donc j’ai effectué des recherches supplémentaires pour trouver des statistiques applicables au Canada.

De plus, dans le cas de J, elle a indiqué qu’elle avait obtenu l’engagement de toute son équipe pour sa proposition. De mon côté, je savais qu’il y avait certaines inquiétudes quant aux désirs des autres membres de l’équipe dont les postes ne se prêtent pas parfaitement au télétravail à temps plein. Ainsi, j’ai décidé d’inclure des suggestions quant aux différentes options d’horaires de télétravail qui pourraient être proposés tout en fonction des exigences des différents rôles dans mon équipe.

Plan A Plan B

Si vous faites face à un refus, continuez à faire du bon travail et poursuivez d’autres opportunités

J’aurais pu facilement devenir morose et fait du travail médiocre lorsque ma proposition initiale a été rejeté. Évidemment, j’étais fâchée, sachant surtout que ma propre gestionnaire appuyait mon idée, mais j’ai décidé de digérer le tout de ma propre façon et sur mon propre temps (avec peut-être une bouteille de vin le vendredi après avoir appris le refus lol, je n’ai pas indiqué avoir géré le tout d’une manière saine, mais bien sans affecter mon travail négativement).

J’ai continué à bien faire mon travail et je me suis mise à réfléchir à d’autres moyens de gagner plus de liberté, par exemple en donnant possiblement plus de temps à mes activités entrepreneuriales. Heureusement pour moi, je n’ai pas eu à attendre longtemps avant de pouvoir présenter à nouveau ma proposition.

Si vous n’êtes pas aussi chanceux que moi, je vous recommande tout de même de continuer à faire un excellent travail tout en cherchant ailleurs pour des opportunités. Le télétravail devient de plus en plus commune. En fait, ce sondage de 2017 a démontré que plus de 50% des travailleurs ont rapporté travaillers hors des bureaux de leur employeur 2.5 jours par semaine et plus. Avec un peu de planification et de recherche, vous pouvez possiblement trouver une opportunité qui vous permettra de faire du télétravail au moins une partie de la semaine tout en maintenant une excellente référence de la part de votre employeur actuel, car vous avez continué à bien faire votre travail.

MODÈLE GRATUIT

Abonnez-vous à mon infolettre pour recevoir une copie du modèle de demande de télétravail

    Nous respectons votre vie privée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment

    Powered By ConvertKit

    Et vous, faites-vous du télétravail occasionnellement ou à temps plein? Sinon, est-ce une option qui vous intéresse et pensez-vous que votre employeur y serait ouvert?

    Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouver m’écouter en discuter (en anglais seulement) dans un épisode du FIRE Drill Podcast où j’ai eu l’honneur d’être passée en entrevue. Vous pouvez lire ce court billet qui traite de cette première expérience d’entrevue sur un podcast ou encore, clicker directement ce lien pour écouter l’épisode de FIRE drill:

    How I Negotiated My Position to Work From Home | Modest Millionaires

    Bureau heureux

    7 réflexions sur “Négocier une entente pour faire du télétravail

    1. Bonjour Mme Mod,

      Bravo pour votre entente de télétravail à temps plein! Il y a quelques années, je faisais du télétravail 4 jours par semaine. Mais, depuis que je gère une équipe d’environ 10 personnes, ma présence au bureau est requise. Par contre, je fais du télétravail une journée par semaine (c’est la journée que ma femme travaille (soir), alors je m’occupe du petit lorsqu’elle quitte la maison vers 15h). J’adore cette journée, car je n’ai pas à faire 2,5 heures de transport en commun. De plus, je peux passer plus de temps avec ma petite famille 🙂

      Au plaisir,
      R101

      1. Merci R101!

        C’est génial que vous puissiez encore avoir accès au télétravail 1 jour/semaine même en dirigeant une équipe de 10 personnes. Effectivement le télétravail à temps plein ne se prête pas à toutes les positions et ce n’est pas tout le monde qui a envie de travailler 5 jours par semaine hors du bureau. C’est bien de pouvoir y avoir accès à un certain niveau pour aider à équilibrer la conciliation travail-famille comme dans votre cas pour la journée où votre femme travaille le soir. Merci d’avoir partager votre propre expérience!

        Au plaisir!

    2. Bonjour Ms. Mod,

      J’ai bien aimé l’article. Je me demande ce qui a fait la différence entre le moment où la première demande a été soumise et l’acceptation de la deuxième demande de télé-travail à temps plein. Est-ce qu’on a retenu un nouvel argumentaire, ou encore est-ce un changement de personnel dans la direction avec une vision différente?

      1. Bonjour Frank,
        Bonne question! En fait je crois que c’est une combinaison de timing, chance puis de format de présentation. La première fois que l’idée a été communiquée à la direction était en plein été et par ma gestionnaire, je ne connais donc pas beaucoup le contexte. Lorsque j’ai pu faire la proposition directement en réunion avec la direction et ma gestionnaire, j’étais cette fois appuyée par de la documentation pour illustrer mes arguments ainsi que des statistiques sur ma performance ce qui a grandement aidé. De plus, à ce moment le besoin de bureaux pour de nouveaux employés se faisait de plus en plus pressant donc ça doit grandement avoir pesé en ma faveur.
        Au plaisir!

    3. Bonjour Ms Mod,

      La flexibilité des horaires au travail est quelque chose de vital je trouve, surtout quand on a de jeunes enfants.
      Personnellement, m’ayant vu refuser plus de travail à la maison de mon ancien employeur, j’ai tout simplement changé de job. Ainsi, j’ai pu chercher quelque chose qui correspondait plus à ma réalité avec 3 très jeunes enfants.
      Mes critères étaient très serrés: proche de la maison, moins d’heures et de la flexibilité. Je ne le regrette pas.
      Oui mon travail est légèrement moins gratifiant, oui j’ai réduit (beaucoup) mon salaire mais j’y ai retrouvé du temps et ça, ça n’a pas de prix !!!
      Peut-être que je n’attendrai pas la « retraite » aussi vite que j’aurai pu mais au moins je n’y arriverai pas à moitié morte !
      Ma nouvelle job n’a pas de limite pour travailler de la maison…. mais je n’y serai pas capable, j’aime trop l’aspect social et le travail d’équipe.
      Je pense que c’est très personnel le fait d’aimer le travail à la maison ou pas.
      Mais quand on est à 12min de la maison à l’inverse du trafic, le besoin est aussi moins présent 😉

      Au plaisir

      1. Salut Julie!
        Je suis tellement d’accord que la flexibilité des horaires de travail est vraiment vital dans ce stade de vie ainsi que dans d’autres (par exemple quelqu’un qui s’occupe d’un membre de famille malade).

        Je crois que tu as fait la bonne décision de changer de job et je suis contente que tu as été en mesure de trouver une autre opportunité. Un employeur qui refuse la flexibilité, lorsque opérationnellement possible bien sûre, perdra de bons employés puisque de plus en plus de milieux de travail offrent cette option.

        Tu as tout à fait raison! Le temps n’a pas de prix! Surtout avec des jeunes enfants. Et il faut effectivement trouver son propre équilibre pour ce qui est du travail à la maison, car 100% à la maison n’est pas pour tout le monde :). Puis 12 minutes de transport à l’inverse du trafic semble être un rêve :), génial!

        Au plaisir!

    4. En étant agent immobilier (ma propre entreprise) je suis maître de mon agenda, pouvoir poser les rendez-vous quand je le désire, quitter potentiellement le bureau plus tôt que prévu (sans obligation de présence donc télétravail totalement possible).
      J’ai changé radicalement de carrière, c’était un choix ! J’ai perdu mon salaire fixe pour un salaire à la commission mais le confort que ça m’apporte ça n’a pas d’égal.

    Laisser un commentaire